Regard sur les soins

Par Pierre Lemouzy

Quand au cours de discussion avec des amis, j’évoque mon travail de bénévole dans un centre de soins palliatifs, je vois très souvent, comme de la peur, de l’effroi, dans le regard des gens. Pourtant la mort fait partie de la vie. C’est l’arrivée d’un marathon, qu’est la vie, et les derniers miles, sont les plus difficiles.

Contrairement à ce que l’on peut penser, c’est un lieu de vie, d’amour et de générosité. Être en fin de vie c’est aussi vouloir aller au principal. Et qu’est ce que le principal? Aimer et être aimer! Pour autant que vous soyez prêt à ouvrir votre coeur, ces gens vous donnent le leur. Mon meilleur moment? J’avais pris l’habitude, le matin au déjeuner, de préparer un oeuf avec une toast à un Mr, qui avait eu tout un parcours de vie. Il aimait me conter ses tribulations, j’aimais l’écouter, avant que sa conjointe arrive, que je puisse les laisser ensemble. Un jour que je sortais de sa chambre, il me rappele et me dit “Pierre… Je t’aime”.

Ce grand bonhomme qui faisait toujours part d’une certaine pudeur, me dire ces mots, ce fut un moment de grâce, un souvenir inoubliable. Pouvoir partager des moments comme ceux là, c’est ce que je peux vous souhaiter de meilleur!